En toute situation, sauf en combat, si vous réussissez à surprendre un adversaire de dos avec le plat d'une arme appropriée (arme blanche acérée, pistolet, etc…) vous pouvez la maintenir sous la menace. Vous lui dites “Menace” (discrètement ou pas).

Lorsque vous menacez quelqu’un, vous pouvez à tout moment soit le libérer, soit mettre votre menace à exécution en le laissant “Entre la vie et la mort”. Vous lui dites : “Assassinat”.

Certains personnages particulièrement vils peuvent avoir un avantage permettant de faire passer directement une victime à l'état "Raide Morte"

NB: pour une menace au pistolet l'amorce doit fonctionner, sinon, c'est raté (attention cependant aux tympans de votre victime le bruit peut faire très mal aux oreilles)

Unique exception à la règle qui veut que l’on doive « marquer le coup » lorsqu’on en prend un :
Si le menaçant devient menacé ou si il reçoit un coup avant que la menace ne soit exécuté, le menaçant a la liberté de mettre sa menace à exécution avant que de subir le coup ou l’exécution de la menace dont il est lui-même victime. Il est toujours dangereux de frapper quelqu’un lorsqu’il tient un couteau sous la gorge d’un autre…